Québec et location saisonnière : quelles lois, quelles taxes

L'introduction de la location à court terme sur des plates-formes comme Airbnb a suscité une demande d'imposition appropriée dans cette nouvelle industrie, plus précisément dans la province de Québec.

Contrairement aux autres plates-formes où vous devez verser personnellement la taxe de 3,5% sur l'hébergement, Airbnb la perçoit automatiquement via sa plate-forme et la remet directement au gouvernement du Québec. 

{name or title}


Dans le cas où votre revenu provenant d’Airbnb dépasse 30 000 $C au cours des quatre derniers trimestres civils ou d’un seul trimestre civil, vous devez vous inscrire à la TPS et à la TVQ et le verser au gouvernement du Québec. Au moment où votre revenu dépasse 30 000 C$ au cours de la période des quatre trimestres, vous aurez 29 jours à partir du premier jour du deuxième mois pour vous inscrire.

Il y a trois façons de s'inscrire à la TPS et à la TVQ:

  • Appeler Revenu Québec (moyen le plus rapide).
  • Visiter les bureaux de Revenu Québec en personne.
  • Envoyer par la poste un formulaire d'inscription.

Les coordonnées de Revenu Québec sont disponibles en cliquant ici.

Quoi qu'il en soit, Luckey vous recommande d'effectuer vos propres recherches avant d'entamer toute démarche de location saisonnière - cet article ne saurait constituer un véritable avis juridique et/ou fiscal. Les lois concernant la location saisonnière évoluant vite, nos articles ne sont pas toujours mis à jour en fonction. Nous vous recommandons donc de vérifier que les informations véhiculées par un article sont toujours en vigueur avant de vous les approprier. Retrouvez plus d'informations sur Airbnb

Prêt à vous libérer des contraintes de la location saisonnière et augmenter la rentabilité de votre propriété ?


Luckey and Airbnb
Depuis notre rachat en Décembre 2018, Luckey est désormais une filiale d'Airbnb
Publications similaires qui peuvent vous intéresser

Où souhaitez-vous faire de la location courte durée ?

Pas de résultats