Réglementation sur la location à courte durée à Toronto

La province d'Ontario est actuellement en discussion sur la mise en place de la régulation concernant la location à court terme (moins de 28 jours). La province dispose d'un ensemble de lignes directrices et de recommandations qui sont destinées aux municipalités pour les aider à choisir la manière dont elles voudront réglementer la location à court terme. Pour consulter ces documents d'orientation, cliquez ici.

La réglementation à Toronto

À l'heure actuelle, nous savons que le conseil municipal de Toronto a approuvé plusieurs règlements. Néanmoins, ceux-ci ont été portés en appel devant Le Tribunal d’appel de l’aménagement local, ce qui a retardé la mise en œuvre de ces règlements jusqu'à août 2019, lorsqu'une deuxième audience aura lieu

De part certaines de ces réglementations; les compagnies de location à court terme, telles qu'Airbnb, devront obtenir une licence et les propriétaires auront à s'enregistrer auprès de la ville, qui exigerait également que les voyageurs paient une taxe municipale proposée de 4% sur le logement. Les principales dispositions du règlement interdiraient aux personnes d'inscrire leur appartement ou leur maison à des fins de location à court terme, à moins qu'il s'agisse de leur résidence principale. De plus, les chambres à coucher et les appartements situés au sous-sol ne seraient pas autorisés à être loués, sauf s’il s’agissait de la résidence principale du locataire.

Luckey s’engage à informer ses propriétaires de tout changement relatif aux règles de la location à court terme, afin de rendre leur expérience de location aussi simple et facile que possible.


Êtes-vous prêt à vous libérer des contraintes de la location courte durée et à augmenter la rentabilité de votre bien ?

Vu sur

Où souhaitez-vous faire de la location courte durée ?

Nous sommes désolés, notre service n'est actuellement pas disponible dans cette zone, revenez plus tard !